Écrire un texte sans préparation

Écrire un texte sans préparation

Écrire un texte sans préparation peut s’avérer difficile. Toutefois, en suivant quelques étapes précises, la tâche s’avère moins ardue. Explications et conseils en quelques lignes.

Situer la communication

Quel que soit le type de texte que vous devez écrire, il faut avant tout réfléchir au message que vous souhaitez faire passer. En effet, écrire est une forme de communication. Demandez-vous par exemple :

  • à qui le texte est-il adressé ?
  • quel objectif vise le texte ?
  • quel contexte entoure l’écriture de ce texte ? etc.

Une fois cette étape franchie, vous pourrez mieux appréhender la rédaction de votre texte.

Élaborer un plan

C’est une étape cruciale qui nécessite de bien réfléchir tout en respectant les différents composants de la situation de communication préétablie. Voici les étapes les plus importantes de l’élaboration d’un plan.

  • Réflexion : il s’agit de noter toutes les idées qui viennent en tête par rapport au texte à écrire. Il est bon durant cette étape de noter les éléments qui surgissent sur une feuille de papier tout en veillant à noter les mots du champ lexical en lien avec le sujet du texte.
  • Sélection des idées : ici, il faut ordonner et classer les idées notées durant la phase de réflexion, et ne retenir que les meilleures en fonction du type de texte à écrire.
  • Élaboration du plan : outre les parties « introduction », « développement » et conclusion, il faut mettre par écrit les sous parties du développement. Il faut indiquer brièvement le contenu de chaque paragraphe du texte. Vous pouvez aussi y noter les exemples, citations et autres que vous utiliserez dans votre rédaction finale.

Principalement constitué de mots-clés, le plan est la charpente autour de laquelle votre texte s’articule. Ce dernier sera aussi solide que votre plan sera précis et cohérent.

Écrire le texte

Vous pouvez démarrer votre rédaction automatiquement, mais il est conseillé de faire un brouillon. Développez-y au maximum les idées émises dans le plan. Ensuite, procédez à la mise au propre. Vérifiez :

  • les fautes d’orthographe,
  • le vocabulaire,
  • la formulation des phrases etc.

Relisez toujours à la fin, avant de rendre votre texte. Il est conseillé de faire une relecture en commençant par la fin du texte pour mieux repérer certaines erreurs oubliées.

Une fois les bonnes pratiques atteinte pour rédiger un texte, vous pourrez peut-être publier votre propre livre. Pour ce faire, il existe une liste de maisons d’éditions afin de se faire connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *