Qui est Éric Berne le fondateur de la relation transactionnelle

Éric Berne, de son vrai nom Léonard Bernstein est médecin de formation. Docteur en chirurgie, il est devenu plus tard psychanalyste et psychiatre. Il ne sera véritablement connu que grâce à ses travaux en analyse transactionnelle.

Ses découvertes et sa progression analytique

Après avoir obtenu son doctorat en 1935, Éric Berne s’inscrit à l’Université de Yale et suit une formation en psychiatrie. En 1941, commença pour lui une nouvelle formation. Ce fut la psychanalyse à l’Institut Psychanalytique de New York. Deux ans plus tard, l’homme sera appelé à servir dans le corps médical de l’armée du Canada (son pays natal). Deux ans plus tard, il va décider de relancer sa formation, mais cette fois-ci, au San Francisco Psychanalytic Institute. Ce parcours riche d’expériences fera déjà (en 1954) d’Éric Berne un psychanalyste.

Il a écrit un grand nombre d’articles scientifiques à travers lesquels il montre la mission principale du médecin. Pour lui en effet un vrai médecin est celui qui connaît ses patients. Il sait comment les diagnostiquer et comment bien les soigner. C’est pourquoi Éric Berne, lui-même, va hautement s’attacher au diagnostic et au traitement curatif de ses patients.

D’où son ambition d’obtenir officiellement le titre de Psychanalyste va exponentiellement s’accroître. Cependant, malgré tous ses travaux, le titre lui est refusé. Dès lors, il prendra ses distances avec la psychanalyse, sans pour pourtant baisser les bras.

La rupture avec la psychanalyse

Pour Éric Berne, le découragement ne doit pas pousser un homme à abandonner un rêve. En 1950, après que le titre lui sera refusé, il se met encore résolument au travail. En effet, il ambitionne de créer quelque chose dont la valeur dépasse et s’impose à la psychanalyse ordinaire. Il met alors au point l’analyse transactionnelle qui est une pure invention de sa part. Éric Berne la présente comme un outil thérapeutique exceptionnel, accessible à tous et à moindre coût.

L’analyse transactionnelle, c’est quoi ?

Aussi appelée la psychothérapie, l’analyse transactionnelle est un outil de diagnostic et de traitement efficaces. Elle emploie une partie de la psychanalyse, mais ne se confond pas avec elle. Ce sont deux outils d’analyse différents. Celle-ci (l’analyse transactionnelle) repose essentiellement sur les États du Moi.

Les États du Moi

De façon simplifiée, les États du Moi peuvent être définis comme l’ensemble des traits caractéristiques de la personnalité d’un homme. En d’autres termes, il s’agit de la corrélation entre son comportement, ce qu’il dit et l’émotion qu’il transmet à travers ses mots. Tout cela se scinde en deux modèles, à savoir le modèle structural des États du moi et le modèle Fonctionnel des États du moi. Pour l’auteur (Éric Berne), ces deux modèles suffisent largement pour comprendre tous les tenants et aboutissants de l’analyse transactionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *